24 juin 2007

Longtemps, je me suis couché de bonne heure

L'origine du monde (1866) de Gustave Courbet , visible au Musée d'Orsay

Cette phrase, qui commence la "Recherche du temps perdu" de Marcel Proust est aussi le titre d'un roman de Jean-Pierre Gattégno.
Dans ce livre, un ex-taulard devenu petite main chez les éditions Condorcet voit sa vie basculer à la lecture de ces huit mots magiques découverts au détour d'un manuscrit.
Outre les livres, la peinture tient ici un rôle d'une importance capitale. On y croise aussi bien des ouvres inventées par Proust (le "Retour de l'homme en frac" du non moins inventé Elstir) que de véritables oeuvres comme l'Origine du monde de Courbet.

Et au sujet de ce remarquable tableau on peut y lire ceci :

"Puis je revins à l'Origine du monde, lentement, comme si après ce détour par les autres tableaux, je me sentais plus à même de l'affronter (...) De l'abandon, du bonheur à s'exhiber, à ne rien cacher de sa crudité (...) La précision du dessin, sa netteté, sa justesse aussi, tout conférait à ces cuisses ouvertes une telle force et un tel réalisme que je croyais en saisir les odeurs, des odeurs puissantes, animales, réminiscences olfactives rameutées par brassées (...) Je me demandai à quoi ressemblait cette femme, comment était son visage, puis je considérai cette question comme hors de propos : ce visage était tourné vers le peintre, il le regardait avec effronterie, forcément, mais il était inutile de le voir, Jo [le supposé modèle] tenait tout entière dans son sexe. Telle était la force de ce tableau"


Lu dans Longtemps, je me suis couché de bonne heure, de Jean-Pierre Gattégno, chez Babel


ON partage sur :

Facebook Twitter Technorati digg Delicious MySpace Google LinkedIN

Blogger

2 commentaires:

grain-de-sel a dit…

Jean Pierre Gattegno est un pince-sans-rire cultivé qui sait manier la langue et manipuler son lecteur, si bien qu'on se demande parfois s'il faut prendre au comptant ce qu'il nous raconte. On sent bien qu'il en jubile ! :-)

je viens de finir "Avec vue sur le royaume", roman assez cocasse dans le genre !

Anonyme a dit…

quelle photo surprenante !