13 mars 2008

Chroniques Birmanes et Liberté sur internet


Au lendemain de la Journée Reporters Sans Frontière pour la liberté sur internet, comment ne pas parler de l'excellente BD de Guy Delisle "Chroniques Birmanes" parue aux éditions Delcourt ?

Dans ce nouvel opus des pérégrinations de l'auteur, celui-ci nous entraîne dans le sillage de sa femme collaboratrice chez MSF pendant les14 mois que dure sa mission en Birmanie.
Guy Delisle raconte son expérience du pays, comment il a fini par apprivoiser son environnement, et petit à petit, comment il a découvert la réalité politique, sanitaire et sociale de ce pays dominé par une junte militaire, soutenue elle-même par de puissants groupes industriels.
"Delisle jongle ainsi avec brio entre l'objectivité d'un récit très instructif, émaillé de cartes et d'apartés historiques et une subjectivité malicieuse qui, grâce à l'oeil pertinent de l'auteur, permet de saisir ces drôles de détails qui en disent long. L'humour corrosif du Québécois se révèle d'ailleurs particulièrement habile à dénoncer l'absurdité d'un régime qui se rêve grandiose et ne se révèle que paranoïaque, emmené par une inquiétante cour d'astrologues. Une BD en somme absolument nécessaire, tant pour savoir que s'émouvoir, rire qu'avoir froid dans le dos." (Blandine Josselin pour le site Evene)

En plus de vérifier s'il le fallait que les dictatures ne sont vraiment pas attirées par le principe de liberté individuelle, y compris la liberté d'expression via le net, ON apprend certaines choses sur ce pays quelque peu coupé du monde et sur bien d'autres sujets.... :

Le nom officiel depuis 1989 et adopté par l'ONU est "Myanmar" ; Par contre, certains pays comme la France, l'Australie ou les Etats-Unis qui ne reconnaissent toujours pas le gouvernement de 1989 continuent d'utiliser l'ancien nom : la Birmanie.

La Dictature impose de façon quasi omniprésente (journaux, livres, DVD, avant la projection des films, sur des affiches...) l'affichage des "4 désirs du peuple" :
- S'opposer à ceux qui utilisent des éléments extérieurs pour propager des idées négatives ;
- S'opposer à ceux qui essaient de mettre en danger la stabilité de l'Etat et le progrès de la Nation ;
- S'opposer aux Nations étrangères qui interfèrent dans les affaires internes de l'Etat ;
- Pulvériser les éléments destructifs internes et externes comme un seul et même ennemi.
Tout un programme !!!

Le mot malaria vient de "Mal" (mauvais) et "Aria" (l'air) : on croyait que les mauvaises odeurs des marécages étaient responsables de cette maladie.

et pour finir, un extrait Spéciale Dédicace pour Manu V. et tous les fans des Têtes-à-Claques :
"Oh ! des "Pop Tarts" ! Incroyable, j'avais oublié jusqu'à leur existence. Ah là là... se brûler la langue au 3ème degré avec un "Pop Tart" qui sort du "Toaster"... des souvenirs impérissables."

Lisez ce livre ! Du vrai bonheur mêlé à une bonne dose de prise de conscience...
J'ai hâte de lire les autres reportages de M. Delisle ! ! !

13 mars ==========================================
1682 : L'explorateur français René Robert Cavelier de La Salle prend possession de la Louisiane au nom de la France
1852 : Uncle Sam devient le symbole des États-Unis
1952 : La publication d'un calendrier de photos nues de l'actrice Marilyn Monroe fait scandale aux États-Unis
1974 : Inauguration de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle
1986 : Inauguration de la Cité des Sciences de la Villette à Paris pendant que la station Mir accueille ses deux premiers visiteurs : deux cosmonautes soviétiques
2001 : Les États-Unis, principal émetteur de dioxyde de carbone, rejettent le Protocole de Kyōto et annoncent qu'ils ne procèderont pas à sa ratification en raison de ses effets jugés néfastes pour l'économie américaine
================================================

ON partage sur :

Facebook Twitter Technorati digg Delicious MySpace Google LinkedIN

Blogger

2 commentaires:

petitemaikress a dit…

merci pour le conseil de lecture

Boro a dit…

de rien...
et quel serait le votre ?