25 mai 2007

Telle une vague d'intumescence...

Mascaret (non, ce n'est pas une vague d'intumescence, cf ci-dessous...)

Non non, ce n'est pas le début d'un poème de Mallarmé...
Mais cela ressemble un peu au mascaret, avec une origine différente (le mascaret est la vague créée par la mer remontant le lit d'un fleuve au moment des grandes marées).

La vague d'intumescence est le nom donné à l'onde de translation - la vague - qui se forme dans votre tuyauterie lorsque vous fermez un robinet (résultat donc du fameux "coup de bélier").

Dans les canaux d'arrivée d'eau des centrales hydrauliques par exemple, si pour une raison technique les turbines s'arrêtent brutalement, l'eau qui avait pris l'habitude de couler se retrouve stoppée net par la fermeture des vannes, et le trop plein repart en sens inverse, formant ainsi une vague d'intumescence. La puissance de cette vague est telle qu'elle peut entrainer la rupture des digues...

Merci à Claude B., spécialiste des trucs avec de l'eau et de l'électricité

ON partage sur :

Facebook Twitter Technorati digg Delicious MySpace Google LinkedIN

Blogger

1 commentaire:

Pipo a dit…

Et bien merci !
Je m'endormirai moins con que je me suis levé !!
lol
Très intéressant comme blog.
Bravo.
Je reviendrai.